le foutoir de Dame Truelle

Si t'as envie de me faire une jolie bannière surtout te prive pas :)

31 octobre 2008

je suis incapable de vivre dans le foutoir alors....

je me suis installée LA

pour un bon moment.

Peut-être même définitivement.

Si !

Posté par miss Truelle à 12:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 octobre 2008

et oui encore...

je démenage le blog


oui encore!

Posté par miss Truelle à 21:44 - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 octobre 2008

sur liste d'attente je suis

imagine une sorte de grand brulé
sans les croutes
meme pas saignant
de l'à vif.
imagine de quoi il reve
de quoi il aurait besoin.

Prends un morceau de papier de verre
gros grain si possible
frotte fort
surtout là où il a le plus mal

tu auras une idée de comment je me sens.

Posté par miss Truelle à 23:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 octobre 2008

jamais 2 sans 3

25octdent3Une princesse
ça finirait
parfois
par avoir  un sourire
comme son château:
créneaux en haut
douves en bas ...

Posté par miss Truelle à 14:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 octobre 2008

Toxic

350 pages de claques, de colère, d'incrédulité aussi.
Je me sens désemparée après une telle lecture.
L'Homme est un sombre crétin et

nous sommes des moutons soumis à quelques grandes fortunes.

Je sais que je ne t'apprends rien
mais j'ai peur, j'ai pas de solution

et cet avenir là

c'est tout ce que j'ai à offrir à mes enfants...


" Du petit déjeuner au dîner, nous avalons en moyenne chaque jour cinq résidus différents d'antibiotiques, deux résidus issus de la pétrochimie, un résidu provenant de l'industrie du plastique, un de silicate-l'amiante-, puis un autre sous forme de colorant toxique, cinq issus d'éléments chimiques dont le mercure et de l'arsenic. Sans oublier vingt et un résidus différents apportés par les pesticides.

Bon appétit."

( WIlliam REYMOND )

toxic


Posté par miss Truelle à 10:42 - livre du moment - Commentaires [11] - Permalien [#]

16 octobre 2008

il est où le mec qui dit: what else?

J'ai craqué, je l'ai commandée.
J'aurais du , je sais, attendre que la précédente ait rendu définitivement l'âme etouffée dans son marc et baignant dans son incontinence réservoiresque.

Mais j'ai pas pu.
Là où certaines en cas de blues filent chez leur coiffeur
je fantasme caféïné.

Alors voilà, je l'ai fait.
Et j'ai tout reçu ce matin, la bête, les doses ( 12 sortes!!)
y'a meme un classeur et un mode d'emploi XL

J'ai maintenant je pense le bureau PARFAIT:
ma vieille table en chêne
les poules qui ont servi  pour la bannière du Lâcher de mots
l'autocollant "la vie est belle"
qui date de l'époque où lafraise n'était pas qu'un vendeur de T-shirts,
et ELLE, ma nouvelle amie, ma copine dealeuse de nuits blanches.

Nespresso acier
Une tete de buse un peu, animal qu'on aurait croisé avec Fonzy
sauf que si j'ai compris le mode d'emploi c'est pas une banane
mais le truc qui cache le machin où je dois mettre la capsule.
Elle a pas le bitonio ( y'a une orthographe à ce mot?)qui dit
attation ça va déborder !!
nada.
Meme pas la cartouche pour filtrer l'eau broceliandaise.
Contrairement à la vieille
la malongo
Mamie MAC lente, pisseuse mais qui fait des cafés extra.

Comment ça je suis entrain de regretter mon achat?
mais nan!
j'ai meme pas encore fini de lire le mode d'emploi du premier lavage rinçage rodage et si t'es sage tu pourras feuilleter le classeur ci joint pour savoir de quelle couleur tu vas choisir ta dosette  et tenter un premier café.
n'empeche... j'ose pas l'amener à la cuisine, j'voudrais pas vexer l'autre...

LE_BUREAU_IDEAL

Posté par miss Truelle à 11:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 octobre 2008

malgré tous les "oui mais"

Mon premier plaisir aura été de marcher pieds nus dans la pelouse, découvrir qu'en 3 jours d'absence le liquidambar s'était lancé dans un festival de couleurs d'automne, de lie de vin au vert amande, je ne savais pas que cet arbre offrait un tel panel de couleur en perdant ses feuilles.liquidambar_hb
Les capucines s'évadent, prennent leurs aises, j'adore ça.evasion_des_capucines
Et je respire, à pleins poumons
l'air de broceliande :
rien qui pique qui pue qui agresse
juste
oui, je vis au milieu de rien
souvent c'est lourd pour moi
mais chaque fois que je reviens de la capitale
chaque fois
j'admets la chance que j'ai de ne pas vivre à Paris.
liqui_banc_bar
définitivement.

Posté par miss Truelle à 09:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 octobre 2008

déja qu'officiellement j'ai pu de blog tu crois pas que je vais m'emmerder à trouver un titre

Y'a des passages dans une vie:
le jour où tu deviens femme
celui où un anneau à ton doigt fait qu'on t'appelle madame
la naissance des enfants tout ça tout ça ...
(là t'as une musique avec des zoizeaux normalement)

Et puis il y a le jour où
comme hier
tu sors de la pharmacie avec dans un sac
de la tisane dépurative bio
et ça: pilbox
et là t'as les boules.
Parce que la jouer fille rigolote raisonnable
mode Bree fait du rangement et ronchonne:
j'en ai marre de trainer des boites de medocs explosées dans mon sac
j'ai essayé les zoulies boiboites de Valérie Nylin
ben y'arrive un moment où faut te rendre à l'évidence:
t'es vieille Miss Truelle !

je vais devoir trainer des médocs jusqu'à la fin de mes jours
autant faire dans l'efficace.
N empeche, entre le pilulier digne de ma grand mère
et la tisane dépurative qui sent la crotte de fond de cabane  à lapins
j'ai les boules !

heureusement que demain je me casse en week end parigo
roder au père Lachaise ( choisir ma place hahaha) avec toi
qu'a jamais mis les pieds à la capitale
que je vais pouvoir te faire croire que je sais où on va alors que je serai perdue toute fausse bretonne que je suis, enduite de mauvaise foi, énervée par la chaleur du métro et les courants d'airs et le froid.

J'ai pas vraiment préparé ce week end
y'a juste des trucs que j'aimerais te montrer
des machins qui sont pas dans le pariscope ( city guide des bobos)
ni dans le guide du routard ( city guide des cultos)
des trucs qui me font hurler de rire:

ce tapis roulant qui , quand il fonctionne  , fait des guili sous les pieds des filles qui ont des chaussures fines, et moi ça m'amuse.

Des endroits que personne regarde, comme ce trottoir que j'avais pris en photo et qui indiquait d'une flèche où se trouvait l'amour

et puis oui, quand même on ira

là où tu es sensée te rendre officiellement
aller voir les auteurs publiés tout ça tout ça


ça fera  pas 3 jours et déjà je sais qu'on n'arrivera pas à faire ce qu'on n'avait pas prévu :)
n'empêche: dormir chez notre barbu favori et entendre en live ton accent ( que nan t'as aucun accent je te le jure !!! croix de bois croix de fer répète après moi: rose jaune mauve ? mouahahahahhahaa)


Posté par miss Truelle à 08:57 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 septembre 2008

Etre capable de vider mentalement une pièce

Quand je suis arrivée dans cette entrée surchargée

de meubles, d'armoires, de tableaux,

de paniers de fleurs séchées mi pots pourris mi élevage d'araignées

j'ai eu un coup de foudre.

Cette pièce étouffée sous des rideaux de velours marron,

sa moquette murale abricot,

sa déco de vieux,

tout ça je l'ai oublié quand j'ai vu le sol.

De la terre cuite, ce sol est plus vieux que moi.

Une merveille en haillons.

Il brille de crasse incrustée,

des passages de produits que les proprios doivent lui infliger depuis des années.

Une journée entière, à genoux,

à ne plus savoir comment me tenir,

2 brosses à chiendent et un bidon de produit pour décaper les sols industriels.
carreau après carreau
joint après joint.PIC_0462

Rincer,

laver encore,

encore,

essuyer comme on nettoie une plaie à un enfant,

tout en douceur.

Et à la nuit tombée lui passer au chiffon

sa première couche d'huile de lin.
Comme à un bébé,

tout doucement donner le bon,

les caresses et le soin.

Il en valait la peine.PIC_0463

Posté par miss Truelle à 23:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 septembre 2008

en fait, je vais directement sucer la dosette

Faut que tu saches, que si la maison est vieille, y'a pas qu'elle.
Que je te parle de dame MAC,
Ze machine à café, fidèle dealeuse à moi de doses de caféine.
MAC est vieille, elle a près de 5 ans d'âge, une moyenne de 10 café/jours.
Forcement, du coté des joints ça commence à virer à la ménopause.
Donc, si je t'invite à boire le café, vient pas en coup de vent.
Ou alors prends un thé.PIC_0472
Pour faire un bon café je me dois de:
remplir COMPLÈTEMENT le réservoir.
Vider le truc dessous là en cas de débordement, et tu vas voir que c'est pas superflu
Préparer une ou deux dosettes.
Non que je veuille 2 cafés d'un coup,

c'est que parfois elle a ses nerfs et elle explose les dosettes:
dans ces cas là faut tout arrêter
appeler Ron ,NFS chimie éponge, sort les écarteurs on la perd là !

Appelez le docteur Mamour je vois un fil qui dépasse!!
on démonte on passe l'aspiro, le pinceau, et vazy que je te gratte les grains et que je te lui pose un cathéter dans la tuyauterie parce que trop vieille pour supporter une tracheo.. bref, des fois c'est la mouise.
Où en étais je?
ha oui, je voulais juste boire un café. un expresso.
dans ma vieille malongo que j'aime.
Ce matin j'ai tout préparé:prévenu sur msn que je devais m'absenter

( les vieilles c'est lent, les cafetières aussi)

et j'ai lancé l'aventure.
IMPEC !! la dosette qui passe comme une jeune fille,

le café coule...
lentement
ayé, elle a encore fait la goulue et s'est enfilé de la mouture dans le tuyau.
Tant pis, j'ai une urgence CCC je fonce.
Et bé figure toi que j'ai même eu le temps de me laver les mains
qu'elle avait pas fini les 2/3 de la tasse...
Le bruit fatidique de la pompe qui tourne à vide
ayé, elle a encore pété un câble, le détecteur de débordement pendouille et pleure.

Faut que je te laisse, j'dois éponger sous le meuble
je boirai le café froid ça fait rien...

Posté par miss Truelle à 10:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]